« L’ayant expérimenté je ne peux que le recommander : c’est réel. »

Une ancienne danseuse professionnelle désormais professeure revient sur les apports de sa prise en charge Allyane pour des instabilités de cheville par Jean-Baptiste Colombié, MKDE & praticien Allyane. Ce dernier explique également quel traitement a été fait et dans quels objectifs.

 

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis une ancienne danseuse professionnelle, j’ai terminé ma carrière à cause de séquelles aux chevilles, cela faisait 8 ans que je souffrais et je me considérais comme un cas désespéré ! J’avais même des difficultés à la marche donc j’ai testé différentes méthodes alternatives pour soulager ces pathologies chroniques sur les chevilles.

Dans quel cadre avez-vous bénéficié de la méthode Allyane ?

Pour améliorer la situation de ma cheville qui m’empêchait de faire des sauts, plus de relevés,… Tout était devenu une fatigue presque aussi chronique que la pathologie, ce qui a des conséquences dans la vie professionnelle. Pendant 8 ans j’étais dans un mécanisme de protection et de crainte.

Comment avez-vous vécu la séance ?

Je l’ai trouvée très bien menée, c’était très clair et précis.

Pour moi la première partie était très importante. J’ai trouvé ce moment de perception indispensable afin que le cerveau comprenne le travail qui sera ensuite effectué

Quels ont été les résultats ?

Ce qui a été impressionnant immédiatement après la séance est le fait de sentir mes appuis dans le sol, j’ai senti une ouverture et un allongement dans mon bassin. Les résultats ont été tout de suite flagrants.

Maintenant avec le recul, cela va faire 6 mois que j’ai fait la séance, je remarque que les résultats sont stables, je reste beaucoup plus confiante dans mes appuis, au niveau des sauts et dans la marche quotidienne. C’est un grand gain de liberté et d’assurance.

Recommanderiez-vous la méthode Allyane ?

Oui, bien sûr, je ne peux que la recommander : les bénéfices sur moi ont été immédiats, je les ai vraiment sentis. Si j’avais eu cette solution plus tôt, j’aurais peut-être pu danser plus longtemps, mais je peux désormais renseigner mes élèves et leur dire que cette solution existe.

Retours de Jean-Baptiste Colombié, MKDE & praticien Allyane, sur la prise en charge effectuée

Le traitement de l’instabilité chronique de cheville par la méthode Allyane suppose la recherche de la cause précise de l’instabilité : défaut d’alignement ? Inhibition motrice ? Mauvaise façon de prendre le mouvement ?

Ensuite, une fois la cause traitée, il faut intégrer la solution dans la globalité du mouvement. Il est donc important de redonner la sensation de stabilité dans le mouvement de tous les jours puis faire le lien avec la danse, que ce soit à la barre, au milieu, jusqu’au répétition et au spectacle afin de reprogrammer le réflexe de stabilité de cheville dans toutes les conditions de danse.