Posturologie : quel apport de la reprogrammation neuromotrice ?

Découvrez dans cet article rédigé par Charlotte Rieu, ostéopathe D.O et praticienne Allyane, ce qu’est la posturologie, les pathologies que peuvent engendrer un déficit postural, ainsi que l’apport de la méthode Allyane dans la prise en charge en posturologie. 

Qu’est-ce que la posturologie ?

Tout d’abord, qu’est-ce que la posturologie ? Il s’agit d’une prise en charge qui permet de diminuer les asynchronismes des capteurs posturaux. L’objectif est d’obtenir une posture plus économique et un schéma moteur optimisé.

C’est une méthode pluridisplinaire qui regroupe : les ostéopathes, podologues, dentistes, kinésithérapeutes, orthoptistes et médecins entre autres. À l’origine de la posturologie : le tonus musculaire correspondant à une contraction reflexe, involontaire, infatigable et permanente.

La prise en charge patient

Un examen clinique de départ va être réalisé par les différents acteurs de cette méthode (notamment à l’aide de la verticale de Barré). Ensuite, nous faisons un testing des capteurs posturaux. Ils sont au nombre de 6 : les yeux, la colonne vertébrale, l’oreille interne, les pieds, les articulations temporo mandibulaires et la peau (cicatrices).

À la suite d’un bilan posturologique, le patient va être pris en charge par les différents thérapeutes définis précédemment.

La stabilisation du système postural et du tonus musculaire peut-être optimisée à l’aide d’une prise en charge en reprogrammation neuromotrice.

Posturologie et méthode Allyane

En effet, la méthode de reprogrammation neuromotrice Allyane permet (grâce à son trépied comprenant : travail proprioceptif, imagerie motrice et sons de basse fréquence) d’interagir sur l’origine du mouvement (au niveau du cortex moteur) et ainsi de créer un nouvel automatisme moteur.

À la suite d’un traumatisme (moteur ou mental), d’une opération chirurgicale, d’une pathologie neurologique (AVC, SEP …), des remaniements posturaux se mettent en place. Le cerveau crée des inhibitions motrices qui vont empêcher les muscles de fonctionner correctement. Ceci au niveau de leur force, de la qualité du geste et/ou par des compensations d’autres muscles souvent antagonistes à l’action à réaliser.

Voici quelques exemples de pathologies qui peuvent se présenter à la suite d’un déficit postural. Par exemple : lombalgies chroniques, sciatalgies, aponévrosite plantaire, gonalgies (syndrome rotulien), blessures musculaires récidivantes, flessum …

À la suite d’une séance de reprogrammation neuromotrice Allyane, des séances de kinésithérapie ou de renforcement musculaires sont nécessaires. L’objectif est de potentialiser les effets.

Allier la méthode Allyane et la posturologie nous permettent de prendre en charge le patient de façon pluridisciplinaire. Cette prise en charge est effective autant sur le plan préventif que sur la correction ou l’acquisition de nouveaux automatismes moteurs.

Vous êtes professionnel de santé et avez des questions sur la méthode Allyane ? N’hésitez pas à contacter notre équipe par téléphone au 04 28 29 48 14 ou par email sur contact@allyane.com

Vous avez des questions sur les séances Allyane ? Contactez notre secrétaire médicale au 04 28 29 58 10 ou sur contact@allyane.com