Rééducation du genou post traumatique : Les inhibitions neuromotrices et leur prise en charge.

Quel apport de la prise en charge des inhibitions motrices dans le cadre de la rééducation du genou post traumatique ? 

La notion d’AMI

A la suite d’un traumatisme du genou opére ou non, vous êtes fréquemment confrontés à un déficit musculaire du quadriceps, tout particulièrement du vastus medialis oblique (VMO), associé ou non à un flessum.

Ces difficultés ont dans la plupart des cas une origine centrale cortico-spinale aujourd’hui bien documentée scientifiquement sous le terme d’Arthrogenic Muscle Inhibition (AMI) (1)(2)(3). Cette perturbation du schéma moteur est imputable au tableau clinique du traumatisme du genou : une inflammation associée à un gonflement, à de la douleur et une l’instabilité.

Le bilan-diagnostic des AMI dans la rééducation du genou

Le bilan diagnostic différentiel de ces AMI est relativement aisé à mettre en évidence.

La sidération du quadriceps est évaluée :

  • Visuellement, par la comparaison de la qualité de contraction du quadriceps en regard du membre contro-latéral,
  • Par l’incapacité du patient à se mettre en recurvatum actif
  • Par une différence d’activité musculaire objectivée par EMG de surface.

Le flessum dû à une contraction réflexe de l’ischio jambier est objectivé visuellement en mettant le patient en décubitus ventral, ce qui permet de constater visuellement la contraction de l’ischio-jambier.

Les AMI constituent un frein majeur à la rééducation car elles accentuent l’amyotrophie, l’instabilité articulaire, la douleur et retardent ou bloquent le retour à la motricité, malgré une rééducation bien conduite.

A plus long terme, elles induisent une augmentation du risque d’arthrose et de syndrome de cyclope (4)(5)(6).

La prise en charge des AMI pour la rééducation du genou post traumatique

Pour ces inhibitions motrices résistantes à la rééducation classique, la méthode de reprogrammation neuromotrice Allyane apporte des résultats cliniques encourageants.

Une étude clinique (*) présentée à ECOSEP Congress Sports Medicine and Science (7) permet de mettre en évidence les résultats suivants :

  • Augmentation d’activité musculaire moyenne mesurée par EMG de surface (moyenne de 3 contractions isométriques mesurées avant et après une séance) de 41% (p<0,001)
  • Réduction moyenne du flessum de 9,01 degrés (p<0,001) sur une séance.

(*) Etude clinique rétrospective, case series, niveau de preuve 4.

Conclusion

L’identification précoce des AMI et leur prise en charge dès le post-entorse immédiat peuvent apporter un plus considérable dans la rééducation motrice. Issue des neurosciences, la reprogrammation neuromotrice selon la méthode Allyane montre des résultats cliniques encourageants que de nouvelles études viendront compléter.Références :

(1) Hopkins, J. T.; Ingersoll, C. D. Arthrogenic Muscle Inhibition: A Limiting Factor in Joint Rehabilitation. Journal of Sport Rehabilitation 2000, 9 (2), 135–159. https://doi.org/10.1123/jsr.9.2.135.

(2) Rice, D. A.; McNair, P. J. Quadriceps Arthrogenic Muscle Inhibition: Neural Mechanisms and Treatment Perspectives. Semin Arthritis Rheum 2010, 40 (3), 250–266. https://doi.org/10.1016/j.semarthrit.2009.10.001.

(3) Sonnery-Cottet, B.; Saithna, A.; Quelard, B.; Daggett, M.; Borade, A.; Ouanezar, H.; Thaunat, M.; Blakeney, W. G. Arthrogenic Muscle Inhibition after ACL Reconstruction: A Scoping Review of the Efficacy of Interventions. Br J Sports Med 2019, 53 (5), 289–298. https://doi.org/10.1136/bjsports-2017-098401.

(4) Pinto FG et al. Hamstring Contracture After ACL Reconstruction Is Associated With an Increased Risk of Cyclops Syndrome Orthop J Sports Med. 2017 Jan 27;5(1)

(5) Delaloye JR et al. Knee Extension Deficit in the Early Postoperative Period Predisposes to Cyclops Syndrome After Anterior Cruciate Ligament Reconstruction: A Risk Factor Analysis in 3633 Patients From the SANTI Study Group Database Sports Med. 2020 Mar;48(3)

(6) Shelbourne KD. Results of Anterior Cruciate Ligament Reconstruction With Patellar Tendon Autografts: Objective Factors Associated With the Development of Osteoarthritis at 20 to 33 Years After Surgery m J Sports Med. 2017 Oct;45(12)

(7) Ladoucette S., Arthrogenic Muscle Inhibition : a new approach in joint rehabilitation. ECOSEP Congress Sports Medicine and Science : Facts for the future, 19-20 november 2021, Athens