Témoignage d'Audrey Marangon certifiée Allyane

« Allyane permet de catalyser l’apprentissage. »

Audrey Marangon, préparatrice physique, ostéopathe en formation & praticienne Allyane, revient sur son choix de faire la formation Allyane.

Comment avez-vous découvert la méthode Allyane ?

Lorsque je m’occupais de sportifs de haut niveau j’ai suivi de nombreuses conférences dans le tennis, et j’ai assisté à une conférence de Paul Dorochenko sur la méthode Allyane.

Je cherchais en effet des procédés pour optimiser l’apprentissage et la performance.

J’ai ensuite regardé des vidéos et me suis informée, et c’est pour cela que j’ai suivi la formation !

Qu’avez-vous pensé de la méthode de prime abord ?

J’avais au début des questions sur le mécanisme, le fonctionnement, et comment il était possible que cela soit aussi rapide et efficace étant quelque chose de très important dans le haut niveau, c’est même LA priorité !

Je me suis donc intéressée aux neurosciences et à la neurophysiologie, puis je suis allée faire la première journée de formation. Quand j’ai essayé sur moi je me suis dit « eh oui, ça marche ! ». Je me suis dit que je pouvais suivre la formation pour mettre en place la méthode pour les gens avec lesquels je travaille.

En quoi t’es-tu sentie concernée par la méthode Allyane ?

Dans mon activité sportive nous répétons toujours les mouvement et l’apprentissage est ce qui prend le plus de temps. Avec cette méthode, et en une seule séance, on peut catalyser l’apprentissage : on va beaucoup plus vite et cela perdure dans le temps ce qui nous permet ensuite de travailler d’autres facteurs de performance, ce qui est très productif.

Je suis actuellement en formation d’ostéopathie et ce qui m’a décidé à me former c’est que je pourrai proposer cette méthode aux patients pour être aussi efficace que ce que je peux être avec les sportifs. D’autant plus qu’en ostéopathie il y a un principe qui s’appuie sur l’auto-guérison, c’est-à-dire que le patient a en lui toutes les ressources nécessaires pour se guérir lui-même.

Je trouve donc que la méthode Allyane s’appuie un peu sur le même principe que l’ostéopathie, elle est non-invasive et se sert des ressources mentales du patient.

Convaincue de l’efficacité de cette méthode, je souhaite également faire des recherches avec des centres universitaires et des hôpitaux. Allyane m’a justement permis de faire cela en me proposant de prendre en charge un projet sur les lombalgies à Toulouse et de le mettre en parallèle avec un projet sur Lyon afin de développer une méthodologie scientifique pour illustrer l’efficacité de cette méthode.

Recommanderiez-vous à vos confrères de se former ?

Je recommande bien sûr cette formation pour les préparateurs physiques étant donné que cela va leur permettre de catalyser l’apprentissage. On se retrouve en effet parfois à répéter toujours les mêmes consignes sans voir d’évolution assez rapide, surtout dans la gestuelle technique.  La méthode apporte alors une efficacité rapide et immédiate en une seule séance.

Rien que pour cela, je leur conseille de se former !

Vous êtes professionnel de santé et vous souhaitez des renseignements sur la méthode Allyane ? Notre équipe est à votre disposition au 04 28 29 58 14 ou via notre formulaire de contact.