Neurosciences et reprogrammation neuromotrice

Les neurosciences regroupent les recherches scientifiques sur le système nerveux. Celui-ci est composé par l’encéphale, la moelle épinière et les nerfs. Retrouvez cet article rédigé par Charlotte Rieu, ostéopathe D.O et praticienne Allyane. 

Une définition

Ce qu’il faut comprendre :

Le mot « neuro » correspond à ce qui traite du système nerveux, ce qui contrôle et coordonne les parties du corps.

Le mot « science » quant à lui se définit par la connaissance et le savoir.

Les neurosciences vont donc nous permettre de mieux comprendre le cerveau. Cela nous permettra également de mieux appréhender les maladies qui l’affectent.

Il faut savoir qu’il existe 8 catégories de neurosciences :

  • Les neurosciences du développement : elles étudient le développement du système nerveux , de sa naissance jusqu’à sa dégénérescence.
  • La neuro-anatomie : description anatomique des systèmes nerveux central et périphérique, ainsi que de leurs fonctions.
  • Les neurosciences moléculaire et cellulaire : identification des mécanismes moléculaires agissant sur le fonctionnement des neurones (par exemple : les neurotransmetteurs)
  • La neurochimie-neuro pharmacologie : va permettre de montrer et d’expliquer les effets des substances pharmacologiques.
  • La neuroendocrinologie : interaction entre le système nerveux et le système endocrinien.
  • La neurologie clinique : fonctionnement normal et pathologique du cerveau
  • La neurophysiologie : fonction du système nerveux.
  • Les sciences cognitives : étude du système de traitement de l’information.

Neurosciences & reprogrammation neuromotrice avec la méthode Allyane

La reprogrammation neuromotrice (RNM) par la méthode Allyane s’intègre assez facilement au domaine des neurosciences cognitives.

Cette méthode correspond à un procédé neurophysiologique qui permet la modification, l’acquisition ou la correction d’un automatisme moteur. La méthode Allyane s’appuie sur un trépied regroupant l’imagerie mentale, les sons de basse fréquence diffusés par l’Alphabox® (dispositif médical breveté) et sur un travail proprioceptif.

La RNM s’appuie sur la neuroplasticité cérébrale, il en existe deux formes :

  • une plasticité cérébrale liée à l’apprentissage par le geste
  • une plasticité de compensation spontanée mise en place à la suite d’un traumatisme ou d’une chirurgie par exemple.

L’adaptabilité du cerveau à un événement traumatique, chirurgical ou psycho-émotionnel, peut provoquer des inhibitions motrices. Ces dernières sont présentes afin de protéger l’articulation pathologique.

Les inhibitions motrices peuvent provoquer des compensations fonctionnelles sous forme de troubles de la motricité et des douleurs entre-autres.

Avec la reprogrammation neuromotrice par la méthode Allyane, nous allons pouvoir lever ces dernières afin que le corps puisse retrouver son potentiel moteur en parallèle d’une rééducation bien menée.

Vous avez des questions sur la méthode Allyane ? Notre équipe est à votre disposition au 04 28 29 58 14 ou contact@allyane.com