Séance spasticité

Innover dans la prise en charge de la spasticité

À travers une étude, Aude Friggeri et Anne-Laure Chatain ont posé la question du traitement de la spasticité avec le procédé Allyane. Nous vous présentons ici cette étude et le poster issu de celle-ci.

La prise en charge de la spasticité : un enjeu de santé publique

La spasticité se retrouve lors d’atteintes neurologiques telles que les suites d’AVC, lésions médullaires, maladies neurodégénératives types SEP, paralysie cérébrale.

Elle est le seul symptôme de ce type d’atteinte neurologique pour lequel les équipes soignantes peuvent proposer une thérapeutique dont l’objectif est d’améliorer le pronostic et la qualité de vie des patients. Sa prise en charge peut être qualifiée d’enjeu de Santé publique.

 

Traitement la spasticité avec le procédé Allyane

Allyane® propose un nouveau procédé non intrusif qui agit sur toutes les inhibitions motrices d’origine non mécaniques en associant un travail d’identification proprioceptive et d’imagerie mentale avec une technologie (un générateur de sons basses fréquences, l’Alphabox®). C’est un outil complémentaire en rééducation permettant d’obtenir des résultats cliniques à court et moyen terme sur le traitement de la spasticité.

Il a été choisi ici d’évaluer l’impact du traitement Allyane sur une spasticité du triceps sural dont les répercussions peuvent être nombreuses sur la cinématique de la marche. D’autres travaux et publications sont à venir.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer