Traitement des pathologies du coude : tendinite chronique et flessum

Accueil > Patients > Pathologie du coude

La physiologie de l’articulation du coude

Le coude est une articulation complexe qui se situe entre le bras (l’humérus) et l’avant-bras (radius et l’ulna, anciennement cubitus) et est composée de 3 articulations : l’huméro-ulnaire, l’huméro-radiale, la radio-ulnaire proximale (supérieure). Ce complexe articulaire permet des mouvements de flexion et d’extension de l’avant-bras sur le bras, ainsi que des mouvements de pronosupination (rotation de l’ulna autour du radius), indispensables aux tâches de la vie quotidienne.

La méthode Allyane va ainsi être utile dans la prise en charge rééducative de la plupart des pathologies touchant cette articulation, notamment dans le cas de traumatismes conduisant à des immobilisations longues.

De manière générale, on retrouve les pathologies du coude comme [1] la luxation du coude et atteinte (ou rupture) des ligaments latéraux externes ou internes, l’hygroma (ou bursite), les tendinites à répétition type épicondylite (ou « tennis elbow »), les fractures de la tête radiale, olécrâne ou épicondylienne, les ruptures tendineuses (du biceps par exemple), et l’algodystrophie (généralement secondaire à un traumatisme).

Il est important de noter que les tendinopathies de la région du coude sont souvent secondaires à des compensations ou des raideurs articulaires.

L’accompagnement dans la rééducation de ces troubles se fera à différentes étapes de la rééducation fonctionnelle du patient.

Les causes des pathologies du coude

L’origine des pathologies du coude est le plus souvent des pathologies traumatiques (accidents, chutes), ou dégénératives (d’usure). Les troubles de mobilité du coude sont l’expression d’une hypersollicitation sur les articulations par exemple le « tennis elbow ». La force, la répétition des gestes, et une mauvaise posture sont les contraintes que l’on peut retrouver dans les pratiques sportives ou le travail.

Ces phénomènes auront tendance à provoquer des tendinopathies, ou des enraidissements de l’articulation du coude.

La prise en charge des pathologies du coude avec la méthode Allyane

Retrouver la mobilité de votre coude grâce au traitement de reprogrammation musculaire Allyane : la méthode Allyane va contribuer à limiter la perte d’amplitude articulaire notamment sur les phénomènes tels que le flexum du coude (conséquence d’un enraidissement articulaire), ainsi que la perte de force en général du membre supérieur, qui suit les immobilisations plus ou moins longues de cette articulation si elle est traumatisée.

Les séances spécifiques Allyane sont intégrées ponctuellement au parcours rééducatif en cours, ou longtemps après, si les perturbations fonctionnelles sont chroniques et persistent.
Il est enfin possible de faire des séances afin d’accélérer le processus rééducatif et le « return to play » dans le cas de sportifs par exemple.
Il est important de noter que l’étude de chaque cas patient se fait par une anamnèse précise et l’analyse des schémas moteurs dans leur globalité ; elle ne se limite donc pas à la seule région du coude.

Vous souffrez de pathologies du coude et vous aimeriez bénéficier d’une séance Allyane ?

Vous souffrez de pathologies du coude et vous aimeriez bénéficier d’une séance Allyane ?

Allyane 09_2017

Les conseils de David Touré, ostéopathe et praticien certifié Allyane

En pratique, les solutions thérapeutiques choisies par votre thérapeute seront les suivantes : [3]

  • Chaleur : provoque une vasodilatation et favorise la cicatrisation tendineuse, mais peut également être pro-inflammatoire et augmenter la douleur !
  • Massages : essentiel et corresponds au temps préliminaire dans la prise en charge rééducative.
  • Physiothérapie : stimulations électriques, cryothérapie…
  • Balnéothérapie : effet antalgique du fait de l’apesanteur qui est réduite fortement.

Il sera également possible d’effectuer des exercices de mobilisation active et passive en autonomie, mais toujours en accord avec votre thérapeute ou chirurgien, et suivant l’évolution de votre prise en charge rééducative.

Sources : 

[1] http://www.xn--chirurgieorthopdiquetoulon-plc.fr/pathologies/pathologies-du-coude.php

Et https://www.institut-main.fr/maladies-du-coude/

[2] http://www.xn--chirurgieorthopdiquetoulon-plc.fr/pathologies/pathologies-du-coude.php

[3] https://www.epaule-main.fr/fr/coude/reeducation

 Les difficultés motrices traitées

Retrouvez ci-dessous les autres pathologies prises en charge par la méthode Allyane.

Pathologies neurologiques

Suites d’AVC Parkinson Sclérose en plaques Blessé médullaire incomplet Régulation de la spasticité
Plus d’informations

Instabilité de la cheville

Récidives d’entorse Insuffisance de releveurs Inhibitions motrices après immobilisation Suites opératoires
Plus d’informations

Pathologies de l'épaule

Séquelles de capsulite Instabilité d’épaule : suite de luxation / subluxation Suites opératoires : déficit d’amplitude
Plus d’informations

Pathologies du genou

Récidives d’entorse Ligaments croisés Prothèse de genou Syndrome fémoro-patellaire Flessum de genou
Plus d’informations

Pathologies du coude

Séquelles de tendinopathie Raideur du coude Troubles de la mobilité non mécaniques : flexion / extension / pronosupination

Boiterie de hanche

Défaut de mobilité active (flexion/extension)  Défaut de stabilité (insuffisance du moyen fessier)  Boiterie  Suites de prothèse de hanche
Plus d’informations

Tronc & colonne vertébrale

Cyphose Scoliose   Sciatalgie Lombalgie
Plus d’informations

Motricité poignet & main

Travail de la préhension Travail de la motricité fine et dextérité
Plus d’informations

inhibitions motrices